Paris est une ville dans laquelle de nombreuses personnes rêvent de vivre, mais elle n’est pas accessible à tout le monde. En effet, avec sa notoriété et l’engouement qu’elle suscite, Paris a toujours figuré dans la catégorie des villes les plus chères au monde, pour ne pas dire la plus chère. Du moins, elle était la ville la plus chère au monde. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. La capitale du chic et du glamour s’est fait voler la vedette, mais c’est une très bonne nouvelle pour les amoureux de cette ville qui n’ont jamais pu en profiter.

A lire aussi : Comment rénover sa salle de bain en 4 étapes ?

Un classement qui relègue Paris à la deuxième place

L’information est tombée il y a plusieurs semaines : Paris n’occupe plus la première place sur la liste des villes les plus chères au monde. Avec surprise, elle cède la place à Singapour. Aujourd’hui donc, il vaut mieux vivre à Paris plutôt qu’à Singapour. Ce sont les chiffres qui le disent et ils sont très révélateurs. À Paris, même si pas mal de produits coûtent extrêmement chers, il y en a un grand nombre pour lequel il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune. Au nombre de ceux-ci, on compte l’alcool, le tabac, et les transports. C’est une étude du cabinet Economist Intelligence Unit qui a rendu publique cette information. Celle-ci a réalisé une étude avec plus de 130 villes à travers le monde. La ville de New York a servi de référence pour cette étude. Mais il ne faut pas s’y tromper. Même si Paris n’est plus en tête, elle reste toujours inaccessible pour de nombreuses personnes, car certains éléments sont chers et leur prix n’a toujours pas diminué.

Bonne surprise certes, mais pas pour tout le monde

Le fait que Paris ne soit plus la ville la plus chère au monde ne veut pas dire qu’un grand changement est survenu. Dans les faits, l’immobilier à Paris est toujours hors de prix et les m2 ne sont pas donnés. Les produits de consommation sont aussi relativement chers. Le gaz, l’électricité, et l’eau ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Par ailleurs, le prix des aliments n’a pas connu de baisse significative cette année. Mais il s’agit tout de même d’une bonne surprise pour les habitants de la ville et pour les autres pays du monde. Personne n’aurait en effet pu prévoir que la grande capitale française perdrait sa place en tête du classement.

A lire en complément : Quels sont les différents types de logements étudiants ?

Paris n’est d’ailleurs pas la seule ville qui chute dans le classement. On retrouve également Londres, Manchester, et New York. Des villes dont la chute s’explique par l’inflation du dollar et la chute de la livre sterling. Singapour a donc pris la première place sans grande difficulté, et parce que de nombreux expatriés choisissent de s’y rendre. C’est une ville où il fait bon vivre, travailler, et étudier. Il n’est donc pas étonnant que ce soit la ville la plus chère au monde.