Comment calculer le taux d’endettement avec des revenus locatifs ?

Quel est l'investissement immobilier le plus rentable

Avoir un crédit nécessite de répondre à plusieurs critères. Les banques prennent ces dispositions non seulement pour se protéger, mais aussi pour protéger les clients. Parmi les nombreux paramètres étudiés pour octroyer un prêt, on a le taux d’endettement. Son calcul peut inclure les revenus locatifs ou non. Lorsqu’il tient compte des revenus locatifs, les clients ont plus de chances d’obtenir leurs crédits.

Le taux d’endettement

Pour tout type de prêt, les banques analysent toujours le taux d’endettement. Il représente la part des revenus de l’emprunteur qui sera consacrée au remboursement de son crédit.

A voir aussi : Quelle case pour déclarer Bic ?

Qu’est-ce que le taux d’endettement ?

Le plus souvent, les structures prêteuses tiennent compte d’un taux maximum de 33 % dans le cadre de l’étude de votre dossier. Ce pourcentage est appliqué aux revenus desquels on a précédemment soustrait certaines charges et rajouté les autres revenus récurrents. Il arrive que le taux d’endettement soit plus de 33 %. Généralement, il peut être plafonné à 35 % pour des clients qui présentent un excellent profil. Quel que soit votre niveau de revenu, la banque tiendra compte de l’un ou l’autre de ce pourcentage pour déterminer la capacité de remboursement ainsi que la capacité d’endettement.

Selon que vous ayez d’anciens crédits ou non, votre taux d’endettement peut énormément varier. Les opérations de rachat de crédit permettent de baisser ce taux lorsqu’il dépasse le seuil exigé. C’est l’une des solutions pour convaincre les banques lorsqu’on se retrouve dans de telles situations.

A découvrir également : Travaux de rénovation, à quelles aides prétendre ?

Le calcul du taux d’endettement

Pour calculer le taux d’endettement, il existe une formule toute simple. On a :

Taux d’endettement = (mensualité (s) de crédit/revenus du foyer) x 100

Les revenus sont tous ce que le client perçoit régulièrement. La plupart du temps, la banque tiendra principalement compte du salaire. À celui-ci, elle pourrait ajouter les autres revenus réguliers. Pour les indépendants, la banque se basera sur une moyenne. Elle l’estimera selon les revenus sur une période de trois ans. Le temps pris en compte pour le calcul dépend d’une structure à une autre. Quel que soit votre statut, les revenus exceptionnels ne sont pas considérés (les primes, les aides, l’allocation, etc.).

En ce qui concerne la mensualité, elle est définie proportionnément aux montants accordés ainsi qu’aux taux d’endettement. On y inclut également les intérêts, le prix de l’assurance contracté pour le prêt ainsi que les montants des crédits en cours.

Combien de temps pour recevoir une offre de prêt immobilier

Le taux d’endettement avec les revenus locatifs

Pour un prêt immobilier, certains propriétaires décident d’utiliser les revenus de l’investissement immobilier pour le remboursement du crédit. Cette technique est acceptable par la banque et rend les dossiers plus convaincants. On parle souvent de taux d’endettement différentiel.

La prise en compte des revenus locatifs

Dans le cadre d’un prêt immobilier, les revenus locatifs ne sont pas pris en compte à 100 %. En effet, les loyers ne sont pas des revenus stables. Ils sont impactés par plusieurs facteurs comme : les impayés, les vacances, les dépenses en travaux de réparations, etc. En outre, un investissement locatif implique le paiement de taxes foncières.

Du coup, l’investisseur ne dispose pas des loyers à 100 %. Afin de parer aux pertes dans certaines situations qui peut entraîner une baisse des revenus locatifs, les banques considèrent juste une partie. Certaines structures soustraient les différentes charges et gardent le reste. Par contre, d’autres appliquent un abattement de 30 % et considèrent juste 70 % des revenus locatifs.

Le taux d’endettement différentiel

Comme vous l’aurez compris, il est particulièrement appliqué pour les profils d’investisseurs. Elle est très avantageuse pour ceux qui contractent un prêt immobilier. Le principal principe étant d’utiliser les revenus de l’investissement pour solder le prêt. Pour calculer le taux d’endettement différentiel, on commence par le calcul du solde investisseur. Cela consiste à soustraire les charges foncières des revenus fonciers, ou à appliquer le taux d’abattement de 30 %. Lorsque le résultat est positif, vous l’ajoutez à vos revenus. Par contre, lorsqu’il est négatif, vous faites une soustraction de vos revenus. Vous divisez ensuite les mensualités dans le cadre du crédit par les futurs revenus. On a donc :

Taux d’endettement différentiel = Mensualités/(revenu + part de loyer) x 100

Lorsqu’on ajoute les revenus locatifs, le taux d’endettement baisse énormément.

Quel site internet pour calculer votre taux d’endettement ?

Nous venons de voir ensemble dans cet article de blog, comment calculer le taux d’endettement avec des revenus locatifs ? Nous avons vu la définition exacte de ce qu’est un taux d’endettement, ainsi que comment il est calculé. Nous allons voir maintenant ensemble, quel site internet vous permettra de calculer votre taux d’endettement ? Si vous souhaitez réaliser un nouveau crédit pour un projet, ou pour vous procurer un nouveau bien immobilier, il vous faudra calculer votre taux d’endettement, afin de préparer correctement votre dossier qui sera présenté prochainement à votre banque.

Cependant, si vous ne savez pas comment le calculer, il vous faudra un site qui propose ce type de service, et qui vous permettra de connaître votre taux exact. De plus, il est primordial de sélectionner une plateforme de confiance, ayant le calcul adéquat pour effectuer cette simulation de votre taux d’endettement. Par exemple, sur ce site internet, vous aurez la possibilité de calculer parfaitement votre taux d’endettement.

Dans un premier temps, il vous sera demandé des informations comme votre revenu, ainsi que vos charges mensuelles. De plus, sur ce site internet, vous y retrouverez de nombreuses informations vous expliquant les critères de calcul, ainsi que le taux d’endettement maximum.

Article recommandé