Choisir une grue pour ses chantiers

Comme les nacelles élévatrices ou le chariot élévateur, la grue est un des engins de manutention les plus utilisés dans le secteur du BTP. On peut ainsi l’utiliser dans le chargement et le déchargement des charges lourdes lors d’un déménagement. Grue auxiliaire, grue mobile, grue télescopique vous aurez droit à un large choix d’engins de chantier pour faciliter les opérations de levage.

Les diverses catégories de grues de chantier

Pour la manutention et levage on retrouve deux sortes de grues :

A découvrir également : Pourquoi confier son projet de construction à une entreprise ?

  • Les grues mobiles ;
  • Les grues à tour.

La grue à tour

Généralement, les grues à tour sont ancrées au sol et peuvent être dotée de contrepoids en béton. Ce sont des matériels de manutention que l’on retrouve sur un chantier. Ce type de grue est doté d’une flèche en treillis. On retrouve comme matériel de levage :

  • Les GME ou Grues à montage par éléments ;
  • Les GMA ou grues à montage automatisées. 

La grue mobile

Les grues mobiles sont très sollicitées d’une entreprise de manutention. Ce sont des équipements de levage présents quand il n’y a pas de grue statique. 

A lire aussi : Comment rénover sa salle de bain en 4 étapes ?

Montées sur roues ou sur chenilles, le bras de ces engins de levage peut être télescopique ou à treillis. Pour soulever des charges ou pour les travaux en hauteur, on en retrouve dans une large gamme :

  • Les grues automotrices ;
  • Les grues automotrices tout terrain ;
  • Les grues sur porteur. 

Les différentes sortes de flèches du grutage pour la manutention et le levage

Pour assurer la manutention lourde, les grues sont dotées d’un seul mât soutenant la flèche. Toutefois, c’est la forme du bras des engins qui diffère. Sur un matériel de manutention, la flèche peut être :

  • Articulée ;
  • Téléscopique ;
  • A flèche unique ;
  • A montage. 

Voir ici pour en savoir plus sur le grutage !

Les spécificités des accessoires de levage comme la grue de chantier

Pour assurer la manutention des objets lourds, le choix d’une grue tout-terrain ne doit pas se faire à la légère. Il y a divers paramètres à prendre en compte comme la distance, les charges ainsi que les hauteurs. Cela vous permettra d’avoir une capacité de levage adaptée et d’effectuer les manœuvres en toute sécurité.

La hauteur sous crochet

Pour une conduite en sécurité, il faut prendre en considération la hauteur sous crochet. Elle est évaluée par la distance entre le crochet et le sol. Pour bien prendre en compte ce paramètre sur le matériel de levage, vous devez vérifier : 

  • La hauteur du bâtiment à construire ;
  • La longueur des élingues ;
  • La hauteur de transport des charges à soulever ;
  • La distance minimale de sécurité ;
  • Les obstacles à proximité de la grue pour répondre aux règles de sécurité.

La portée de l’appareil de levage et de manutention

Lors de la location de matériel comme la grue, il faut prendre en considération la portée de la grue. C’est la distance horizontale entre le crochet et l’axe de rotation de l’engin. Afin de bien évaluer ce paramètre, il faut tenir compte de la surface du bâtiment, du stockage des charges ainsi que des zones de déchargement. 

La charge maximale de la grue

La capacité de levage du lifting est évaluée en tonnes. Il faut penser à la charge la plus élevée pouvant être transportée en partant du pied de la flèche jusqu’à la distance mise en place par l’utilisateur. 

La charge en bout

Pour un levage en toute sécurité, la charge est bout est indiscutable. C’est la charge maximale que la grue peut lever et transporter au bout même de sa flèche.

Il faut donc bien cerner ces spécificités. 

2

Article recommandé