Pose de plaques de fibrociment : les erreurs à éviter

plaques de fibrociment

Dans le domaine de la construction, les plaques de fibrociment sont de plus en plus utilisées pour le revêtement des toitures. La solidité de cette matière les rend propices à une utilisation sur une longue durée. Cependant, si vous optez pour ce type de toiture, vous devez savoir vous y prendre lors de la fixation afin d’éviter tout désagrément. Découvrez dans ce guide les erreurs à éviter lors de la pose de ce type de plaque.

Poser les plaques dans le mauvais sens

L’une des choses à ne pas faire lors de la pose de plaques de fibrociment est d’éviter de les poser dans le mauvais sens. De ce fait, vous devez prendre soin de placer le panneau sur le côté lisse vers l’extérieur. La pose s’effectue latéralement du canal au faîtage et de droite à gauche pour les plaques aux angles déjà coupés.

Lire également : Vous rêvez d’une maison à ossature bois ?

Par contre, pour les panneaux avec des coins non coupés, vous devez les couper vous-même pour éviter les surplombs lors de la connexion de quatre plaques.

Oublier de se référer à la notice

Une autre erreur à éviter lors de la pose de plaques de fibrociment est d’oublier de se référer à la notice. En réalité, les concepteurs de ce type de toiture ont élaboré une notice pour vous aider à réaliser plus facilement le recouvrement transversal. Celui-ci dépend non seulement du modèle de plaque choisi, mais également du pourcentage de la pente.

A lire en complément : Zoom sur le panneau Stop

Pour vous assurer de ne pas vous tromper, vous devez suivre les informations contenues dans les instructions de montage du panneau. Cela vous permettra d’être sûr de l’avoir bien réalisé. Le chevauchement vertical est dans la plupart des cas de 1/2 onde. Il doit aussi être réalisé avec un gabarit pour assurer la précision.

Éviter d’utiliser les outils inappropriés pour le perçage

plaques de fibrociment

Une autre erreur à éviter est d’utiliser les outils inappropriés pour réaliser le perçage des plaques de fibrociment. Pour cela, éviter d’utiliser le tirefond, le poinçon ou encore le marteau pour effectuer cette opération. Vous devez plutôt vous servir de vis auto-perceuses avec des rondelles bombées préinstallées. Cet outil facilite le perçage.

Il faudra veiller à ce que le diamètre de perçage soit supérieur à celui de fixation. Le serrage doit être suffisamment dosé pour garantir l’étanchéité. Vous devez être précis à cette étape afin d’éviter de rendre le toit étanche à l’air. Un excès peut altérer les panneaux ou réduire l’efficience des rondelles d’étanchéité.

Il est important de signaler que certaines régions peuvent nécessiter des sceaux supplémentaires pour sceller entièrement votre toiture. De même, pour installer les plaques, il est recommandé de les percer au niveau du sommet.

Ne pas entretenir les plaques après leur fixation

L’entretien est capital pour la longévité des plaques de fibrociment. Ne pas le faire est une erreur. Vous devez veiller rigoureusement à entretenir le plus souvent votre toiture. Pour cela, il faudra utiliser un fongicide pour détruire les mousses et les accumulations de plantes.

Vous devez aussi pulvériser les plaques avec un produit anti-mousse. Cela est recommandé afin d’éliminer les traces de champignons, de lichens, ou de détritus divers. De cette manière, vous pourrez prévenir leur retour. Il est aussi possible d’appliquer un produit imperméabilisant pour renforcer l’étanchéité de la toiture.

Article recommandé