Les premières fraicheurs s’annoncent à grands pas. La priorité est de vous doter d’un bon équipement de chauffage capable de répondre à vos différents besoins. Le présent article aborde les caractéristiques de plusieurs chauffages en vue de vous aider dans votre choix.

Le chauffage au gaz

Lire également : Location saisonnière avec Airbnb, intéressant ou pas ?

C’est le plus prisé en France et principalement le moins onéreux. Vous avez le choix entre planchers chauffants, chaudière classique, chaudière à basse température, plafond rayonnant… Grâce aux avancées technologiques, les chaudières de gaz sont désormais plus efficaces et ne consomment pas assez d’énergie. En moyenne, il coûte 0,066 €/kWh et donc environ 1056 €/an pour la consommation énergétique. En ce qui concerne le confort, ce chauffage est à même d’offrir une chaleur homogène, agréable et facile à maîtriser. Il convient à toute forme d’habitation. Il suffit d’être raccordé à un réseau de villes ou d’être équipé d’une citerne.

Le chauffage électrique

Ce type de chauffage offre un large choix d’appareil sur le marché : radiateurs à convecteurs, radiateur à inertie, plancher chauffant, radiant… Il s’adapte aux petits espaces et aux habitations à isolation optimale. Ce système de chauffage est facile à installer avec un coût relativement modéré. Cependant, il faudra dépenser en moyenne 1840 euros l’an pour la facture d’énergie.

A lire en complément : 5 choses à savoir sur l’assurance loyers impayés

Le chauffage au fioul

Ce type d’énergie est propice aux maisons non raccordées aux gaz et idéal pour chauffer de grandes surfaces en région froide. Ce type de chauffage produit la chaleur plus rapidement et favorise une diffusion homogène de celle-ci. Il faut l’installer dans une cuve et se réapprovisionner régulièrement. Soyez toutefois prêt à dépenser en moyenne 0,063 €/kWh soit environ 1008 euros l’an.

Le chauffage au bois

Ce type de chauffage est écologique et le moins cher du marché. Vous pouvez l’avoir en bûches, granulées ou en plaquettes. Avant de choisir cette option, vérifiez si des fournisseurs sont dans votre région et pensez à stocker le bois dans un espace couvert et sec. Pour vous chauffer au bois, vous dépenserez annuellement en moyenne 416 euros si vous envisagez l’option bois déchiquetée, 688 euros pour le granule de bois en vrac et 1088 euros pour celui en sec.

Le chauffage solaire

Meilleur en terme écologique, il est inépuisable et évidemment gratuit en dehors des frais d’installations. Comme solution de chauffage solaire, vous avez le choix entre le système de chauffage combiné (SCC) qui assure le chauffage et l’approvisionnement en eau, les radiateurs, les planchers chauffants, etc. Cependant, il faudra combiner ce chauffage avec une autre énergie, le gaz par exemple, puisqu’il ne couvrira que 30 à 60 % de vos besoins suivant l’ensoleillement de la région.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur capte la chaleur qui se trouve dans l’air pour chauffer votre maison. C’est le chauffage idéal pour les intersaisons et les régions aux hivers peu rigoureux, car son énergie baisse toutefois avec la température.

La géothermie

Elle consiste à extraire la chaleur dans le sous-sol pour la redistribuer dans la maison au travers principalement d’un plancher chauffant. Elle est saine à l’utilisation, très écologique, mais nécessitera de grands travaux pour son installation. Il faut compter en moyenne 832 euros par an pour la facture.

En dehors de ces caractéristiques, demandez un bilan énergétique de votre maison pour savoir quelle puissance il vous faudra en fonction de votre surface. N’oubliez surtout pas que les prix du fioul, de l’électricité et du gaz augmentent au cours des années.