Prêt de 200 000 euros : comment éviter les pièges ?

man writing on paper

L’idée d’obtenir un prêt de 200 000 € fait rêver plus d’un ! Mais, les démarches ne sont pas si faciles et peu sont ceux qui arrivent à convaincre les banques pour un tel montant. Vous devez éviter plusieurs pièges pour que votre dossier soit accepté assez vite aux meilleures conditions.

Avoir un apport ou une mensualité inférieure au loyer

Lorsque vous voulez emprunter une somme équivalente à 200 000 €, la banque est un peu réticente. Pour s’assurer de votre capacité à rembourser, la question de l’apport sera abordée. L’apport représente votre participation directe pour l’octroi du crédit. On l’évalue généralement à 10 % du montant demandé. Un client qui ne dispose pas d’apport renvoie un mauvais signal à la banque. La structure estimera que ce manquement est sans doute le fruit d’une gestion financière peu reluisante. Même si vous présentez un bon dossier, votre profil sera sous-évalué. Dans le meilleur des cas, vous recevrez le prêt, mais à un taux très élevé.

A voir aussi : Quels sont les avantages du crédit immobilier ?

Si vous n’aviez pas d’apport, vous pouvez jouer sur d’autres points importants. Il s’agit de votre paiement de loyer. D’abord, votre loyer doit être supérieur aux mensualités qui découleront du prêt. Ensuite, vous devez prouver que vous avez pu payer régulièrement votre loyer. Si ces deux conditions sont réunies, la banque sera beaucoup plus confiante.

Connaître sa capacité d’emprunt avant de demander le prêt

Avant que la banque ne vous accorde un prêt, elle analysera scrupuleusement votre dossier. Plusieurs critères feront l’objet de discussion afin de voir ce que vous êtes en mesure de rembourser dans un bon délai. Pour cela, la structure bancaire prendra en compte votre apport, vos frais fixes, vos revenus, la durée de remboursement, etc. Au cours de son analyse, la banque peut réévaluer votre offre ou simplement rejeter votre dossier. Pour éviter ces désagréments, vous devez connaître votre capacité d’emprunt d’avance. Ainsi, vous saurez avec exactitude à combien vous pouvez prétendre et déposer un dossier en conséquence.

A découvrir également : Tout ce que vous devez savoir sur le calcul du prêt immobilier

Constituer un dossier convaincant

N’allez pas déposer une demande de prêt sur un coup de tête. Votre dossier doit contenir un certain nombre d’éléments que vous devez dûment fournir. Les documents transmis devraient avoir rapport à vos revenus et à vos charges. Le but ici est de prouver à la banque que vous êtes en mesure de rembourser le prêt. Il s’agit de montrer que vous disposez d’une bonne stabilité financière, présentant ainsi un excellent profil emprunteur. Sachez que chaque point de votre gestion sera analysé complètement de même que les documents. Ne fournissez donc pas de fausses informations.

Se faire accompagner par un professionnel

Le monde de la finance a certainement encore des secrets pour vous ! Avant de vous y aventurer, il est important d’avoir plusieurs informations. Se documenter sera un travail complexe étant donné que le secteur est assez vaste. Or, vous en avez besoin pour paraître crédible aux yeux de la banque. Pour faire simple, faites appel à un professionnel. Ce dernier connaît très bien les rouages de la banque et saura vous conseiller. Il vous dira combien vous êtes en mesure de prêter ainsi que les modalités de paiement qui sont acceptables par la banque. Votre dossier sera alors convaincant et vous aurez plus de chance d’avoir le crédit.

Négocier le taux d’intérêt

Si votre dossier de crédit est accepté, le conseiller vous proposera un taux d’intérêt. Ce taux pourrait être très élevé surtout si vous prêtez auprès de la structure pour la première fois. Notez que vous aviez la possibilité d’avoir un taux plus avantageux.

La plupart des emprunteurs ne pensent jamais à négocier le taux d’un crédit, pensant que cela est impossible. Si vous voulez le faire, assurez-vous d’avoir un excellent profil ou faites appel à un professionnel. C’est une négociation assez délicate qui pourrait faire croire à la banque que vous n’êtes pas en mesure de rembourser, soyez donc stratégique. N’hésitez pas aussi à comparer les offres de différentes banques afin d’en choisir la meilleure.

Vérifier l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est toujours exigée pour obtenir un prêt. Elle protège les deux parties en cas de situations complexes. Prenez le temps de vérifier l’assurance que vous propose la banque. Voyez si cette dernière n’est pas très onéreuse et optez pour une autre assurance si nécessaire.

Article recommandé