Il existe plusieurs types de logements étudiants en France. Cependant, tous ces logements n’ont pas les mêmes conditions d’intégration et dépendent de la bourse et des besoins du demandeur. Si vous vous apprêtez à vivre l’expérience d’une vie estudiantine, alors il vous faut trouver un logement étudiant. Le présent article vous fait le point des différents types de logements étudiants.

Les cités universitaires et résidences du CROUS

A lire aussi : Quels sont les avantages du crédit immobilier ?

Géré par le CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), ce type de logement est très affectionné par les étudiants, car il est le moins cher et proche des universités. En effet, les frais de locations oscillent entre 100 et 300 euros en moyenne du fait qu’on loge dans une chambre ou un studio. Il est généralement attribué aux étudiants aux faibles revenus qui ne sont pas proches de leurs parents ou aux étudiants étrangers. Il faut noter que ces logements sont les plus équipés et mesurent généralement entre 9m2 et 20m2.

Les résidences étudiantes privées

Ces résidences sont mieux spacieuses et peuvent aller jusqu’à 35m2 en surface d’aire. Plus onéreux que les résidences du CROUS, ces logements sont bien situés soit par rapport aux transports en commun, soit d’un centre commercial et même des universités. De nombreux services y sont proposés. C’est pour cela que vous débourserez banalement entre 400 et 500 euros mensuellement selon la zone.

A découvrir également : 5 raisons pour choisir le marbre pour votre salon

L’appartement privé

Si vous aimez l’indépendance, vous pouvez prendre votre logement individuel auprès d’un bailleur privé. Cependant, cela vous reviendra très coûteux surtout si vous êtes dans les grandes métropoles. Au lieu de contacter directement le bailleur, vous pouvez vous adresser à une agence immobilière.

La colocation pour étudiant

Ce type de logement est possible dans certaines résidences du CROUS et auprès des bailleurs. Il est relativement moins onéreux, car toutes les charges sont à partager. Il faudra cependant trouver le bon colocataire pour vivre une ambiance plus conviviale.

Les foyers pour étudiant

Ils sont gérés par des associations ou des religieuses. Il s’agit des chambres à louer par au maximum trois étudiants. Ces résidences disposent de règlements intérieurs et des horaires de repas, d’ouvertures et de fermetures des portes très strictes.

Logement étudiant chez une personne âgée

Si vous aimez le calme et voulez vivre une expérience intergénérationnelle, alors vous pouvez tenir compagnie à votre sénior-colocataire. En effet, pour ce genre de logement, le prix mensuel est très bas puisque vous lui rendez service, en lui tenant compagnie. Cependant, entendez-vous avec lui sur les tâches que vous aurez à effectuer et sur vos horaires.

Logement chez l’habitant

Il s’agit ici pour la plupart du temps d’une chambre individuelle dans une maison ou un appartement. Les frais de locations sont aussi modestes comme le cas de la colocation, et vous avez évidemment de la compagnie. Il est par ailleurs très pratique pour améliorer votre niveau de langue. Il peut s’obtenir des fois gratuitement en s’acquittant d’un certain nombre de tâches.

Se loger dans un conteneur

C’est le tout nouveau type de logement. Ce sont des espaces bien aménagés pour votre confort et très modernes. Pour bénéficier de ce confort, soyez prêt à débourser entre 350 et 500 euros en fonction du lieu d’implantation.