Comment isoler les combles ?

L’isolation dans une habitation est très importante. Vous avez des combles perdus, aménagés, en rénovation comme en construction, l’isolation est une étape clé qui influe sur le confort thermique de la maison autant que sur votre facture énergétique. L’isolation des combles doit être envisagée pour un confort optimal. Si vous cherchez à savoir comment isoler les combles, cet article devrait vous apporter toutes les informations nécessaires.

C’est un poste essentiel

Pourtant encore trop souvent négligée, l’isolation des combles est cruciale. C’est par le toit de la maison que plus de 30% des déperditions de chaleur s’effectuent. Pour isoler les combles, il faut avant tout choisir un bon isolant en fonction de ses critères de performance. Il est également nécessaire d’opter pour des isolants qui respectent les normes fixées par le crédit d’impôt. Pour une isolation réussie et durable, vous devez toujours privilégier la qualité. Faites également appel à des professionnels. Une isolation mal posée n’aura pas les effets escomptés dans le temps. Il est impératif de se tourner vers des experts de l’isolation performante.

A lire aussi : 5 raisons pour choisir le marbre pour votre salon

Un confort en été comme en hiver

Pour garantir un faible niveau de consommation d’énergie, pour un confort en toute saison, l’isolation des combles reste un point important qu’il ne faut pas négliger. Les isolants se présentent sous différentes formes et matériaux, des panneaux semi-rigides, des rouleaux ou de l’isolant en vrac. Cette dernière technique reste la plus économique. Le produit est soufflé à l’intérieur d’une membrane étanche sur les rampants. Faire appel à un professionnel est indispensable, car en matière d’isolation les arnaques existent malheureusement. Les isolants peuvent être à base de laine minéraux ou biosourcés. Les produits que l’on trouve aujourd’hui sur le marché sont efficaces. Pour vous aider à réaliser l’isolation des combles, il existe de multiples aides comme le crédit d’impôt, l’isolation à un euro. L’isolation d’une habitation passe obligatoirement par celle des combles.

Les différents matériaux isolants à utiliser

Les différents matériaux isolants à utiliser sont nombreux et peuvent être choisis en fonction de plusieurs critères tels que le coût, la résistance thermique, l’écologie ou encore la facilité d’installation.

A lire aussi : 6 conseils pour construire une maison pas chère dans le Var

La laine minérale est un isolant très répandu sur le marché. Elle est composée de roche volcanique ou de verre recyclé. Son faible coût ainsi que son efficacité en font une solution idéale pour les combles perdus non aménageables.

Le polystyrène expansé (PSE) offre une excellente isolation thermique et acoustique aux combles aménagés grâce à sa résistance élevée. Il peut être utilisé sous forme de panneaux rigides.

Le polyuréthane (PUR), quant à lui, possède une capacité d’isolation exceptionnelle avec un lambda compris entre 0,022 et 0,028 W/mK selon les densités choisies. Le PUR est souvent privilégié dans des zones où il y a peu de place pour installer des épaisseurs importantes d’isolant.

Pour ceux qui cherchent une option plus écologique, il existe aussi des isolants biosourcés tels que la laine de mouton ou encore le chanvre qui ont fait leurs preuves en termes d’éco-isolation, mais dont le prix peut être légèrement plus élevé que les isolants traditionnels.

Pour garantir une bonne étanchéité à l’air dans vos combles tout en assurant leur isolation phonique et thermique, on optera plutôt pour du liège projetable permettant ainsi une meilleure régulation hygrométrique notamment.

Il ne faut pas hésiter à demander conseil à un professionnel pour choisir le matériau isolant le plus adapté à vos besoins et objectifs en termes d’isolation.

Les étapes à suivre pour une isolation réussie

Les travaux d’isolation des combles peuvent être réalisés à condition de suivre les étapes clés pour un résultat optimal. La première chose à faire est de préparer le chantier. Pour cela, pensez à bien déterminer la quantité nécessaire du matériau isolant choisi. Une fois cette opération terminée, nettoyez minutieusement l’espace encombré par des objets inutiles, ainsi que tout autre élément pouvant entraver le travail.

La deuxième étape consiste à installer une membrane pare-vapeur, qui permettra de protéger la structure du bâtiment contre l’humidité et donc les risques liés au développement des moisissures. Cette membrane doit être posée avec soin sur toute la surface intérieure du toit.

Une fois cet aspect traité, vous pouvez passer à l’étape suivante : poser votre isolation. En fonction du matériau choisi pour isoler vos combles, différentes techniques seront utilisées pour sa pose. Si vous optez pour une isolation en rouleaux ou en panneaux semi-rigides, il faudra veiller à bien couvrir chaque recoin et interstice afin d’éviter tout pont thermique susceptible d’affaiblir son efficacité.

Dernier point crucial dans le processus d’isolation des combles : vérifier l’étanchéité. Les moindres fuites peuvent impacter grandement sur l’efficacité de votre système d’isolation tel que le renvoi direct aux factures énergétiques exorbitantes qu’il va engendrer. Assurez-vous donc que tout est parfaitement étanche pour préserver la qualité de l’isolation et augmenter le confort thermique de votre foyer.

Article recommandé