Immobilier : faut-il investir rapidement ?

L’immobilier n’a cessé de nous prouver sa capacité à s’établir comme une valeur refuge, au même titre que l’or. Et même dans le contexte actuel, il demeure un placement de choix pour de nombreux investisseurs. C’est une opération aussi sécurisante que rentable. Investir dans la pierre permet d’accroître progressivement son patrimoine et, une fois l’acquisition totalement amortie, promet des revenus complémentaires appréciables. Des avantages fiscaux peuvent venir optimiser l’investissement, ce qui rend cette aventure encore plus intéressante. La pierre est en outre moins impactée par la conjoncture économique et les biens immobiliers ne se déprécient que rarement à moyen terme. Compte tenu de tout cela, doit-on se hâter d’investir dans la pierre cette année ? Les détails dans cet article.

L’année 2022 est propice à l’investissement immobilier

Cela s’explique en tout premier lieu par les taux d’emprunt immobilier qui demeurent très bas. La tendance actuelle indique ainsi à ceux qui souhaitent investir dans la pierre qu’il est préférable de ne pas trop attendre pour leur prêt immobilier. Ces taux ont considérablement boosté le dynamisme du marché immobilier français. À cela s’ajoute la suppression définitive progressive de la taxe d’habitation dès 2020 qui continue à faire effet jusqu’à aujourd’hui.

A lire également : Comment choisir son logement familial ?

Et malgré l’impact de la pandémie du Covid-19 et les mesures restrictives en découlant, certaines villes parviennent toujours à tirer leur épingle du jeu. C’est par exemple le cas de Nice, une ville à multiples facettes où les biens immobiliers se vendent rapidement et où le marché immobilier est à fort potentiel. Chaque année, la capitale azuréenne conjugue ses nombreux atouts pour attirer nouveaux habitants et touristes. Les offres de biens, tant anciens que neufs, n’y cessent de se diversifier. Les investisseurs qui souhaitent trouver le meilleur programme immobilier sur Nice n’ont qu’à s’orienter vers un promoteur de biens immobiliers neufs. L’investissement dans la pierre doit aussi son attractivité actuelle aux différents dispositifs de défiscalisation en vigueur. Ceux-ci promettent des avantages fiscaux intéressants pouvant optimiser l’investissement dans le neuf justement.

ville de Nice

A lire en complément : Comment forcer un indivisaire à vendre ?

Investissement immobilier : pourquoi choisir l’immobilier neuf ?

Le choix cornélien entre l’ancien et le neuf n’est pas toujours évident de prime abord. Mais même si c’est le cas, force est d’admettre que le neuf se révèle particulièrement avantageux à plusieurs niveaux. Bien qu’étant relativement onéreux, il n’entraîne que peu de frais à l’achat : frais d’acquisitions moins conséquents (entre 2 et 3 %, contre 7 à 8 % pour l’ancien), pas de travaux de réhabilitation…

L’immobilier neuf est en plus à la pointe de la modernité. Il est construit conformément à la réglementation thermique en vigueur, la RT 2020. De nombreux avantages sont à la clé : confort thermique en toute saison, bâtiment à énergie positive (bilan énergétique positif), économies d’énergie substantielles, bâtiment à faible empreinte carbone… Investir dans le neuf, c’est aussi contribuer au développement de l’offre immobilière française, mais aussi se constituer un patrimoine solide et le faire fructifier. Les investisseurs peuvent percevoir des loyers pendant que leur bien prend de la valeur. Au-delà des revenus fonciers, ils obtiennent une plus-value intéressante dans l’éventualité d’une revente.

L’autre atout majeur du neuf tient au niveau de son éligibilité à de nombreux dispositifs fiscaux. La loi Pinel par exemple concerne les logements neufs ou en VEFA se trouvant dans un bâtiment collectif qui lui-même est situé dans une zone Pinel. Le dispositif Censi-Bouvard vise quant à lui les investisseurs en LMNP qui acquièrent une résidence de services neuve (résidence étudiante, maison de retraite, EHPAD…) pour ensuite la louer.

Article recommandé