Les meilleurs conseils pour acheter une maison

Acheter une maison représente toujours un investissement très important et qui engage dans la durée. Que vous achetiez une maison ancienne à rénover ou que vous préfériez un pavillon en neuf, il faut faire attention à un certain nombre d’aspects. Quels sont les points à regarder ou à prendre en considération pour préparer au mieux votre projet immobilier ?

Bien définir vos critères de recherche

Avant de se lancer tête baissée dans l’achat d’une maison, il est primordial de prendre en compte tous les aspects qui peuvent influencer sur votre confort au quotidien.

Lire également : Acheter une maison : les pièges à éviter

Dans un premier temps, il est souvent recommandé de consulter les différentes annonces que vous trouverez au lit afin de définir vos préférences pour chacune de vos pièces, en particulier les pièces de vie. Préférez-vous une cuisine ouverte ? Combien de chambres voulez-vous ? Avec ou sans salle de bain indépendante ? Avez-vous envie d’un grand salon ? Avez-vous besoin d’un garage pour une ou deux voitures ? Quelle orientation voulez-vous privilégier, nord sud ou est ouest ? Est-ce que les vis-à-vis sont un problème pour vous ?

Une fois que vous aurez établi vos envies, il vous reste plus qu’à les prioriser. En effet, en fonction des offres disponibles sur le marché local, vous serez nécessairement obligé de faire des concessions, notamment pour respecter votre budget.

A lire aussi : Comment vendre une partie de son terrain ?

Faire le calcul de votre budget pour l’achat de votre bien immobilier

Pour déterminer le budget exact nécessaire pour acquérir bien immobilier sur lequel vous avez craqué, il faut tenir compte d’un certain nombre d’éléments. En effet, certains frais sont à régler au moment de la transaction, notamment :

  • les frais d’agence : si vous passez par un professionnel de la vente immobilière, vous devrez nécessairement vous acquitter de ce que l’on nomme dans le langage de tous les jours, les frais d’agence. Pour diminuer la facture, vous pouvez toujours essayer de négocier le montant des honoraires de cet intermédiaire. À noter que le fait d’acheter un bien immobilier directement à un particulier vous permet d’économiser les frais d’agence. Financièrement, c’est donc d’être beaucoup plus intéressant, mais cela nécessite de bien connaître les dessous d’une transaction immobilière ;
  • les frais de notaire : ceux-ci peuvent être relativement conséquent, en fonction du montant de la transaction.

Enfin, en fonction des diagnostics immobiliers qui vous seront transmis et de l’état général de l’habitation, il est bon de faire faire quelques devis. Cela vous permet ainsi d’anticiper les dépenses auxquelles vous ne couperez pas, club de remettre à neuf la toiture, de mettre en conformité l’électricité ou la plomberie. C’est surtout un bon moyen de négociation avec le vendeur.

Dans ce domaine, il est toujours bon de ne jamais se précipiter. Un acheteur qui voit que vous êtes très intéressé par le bien qu’il propose sera moins enclin à vous faire une ristourne.

Projetez-vous dans un futur proche

Être propriétaire de sa propre maison est une envie bien légitime. Toutefois, si vous avez activé les finances pour un tel projet, en sera-t-il toujours de même dans 5 ans, dans 10 ans, dans 20 ans ? En effet, il ne faut pas perdre de vue que d’acheter un bien immobilier va grever votre pouvoir d’achat qu’ un pendant 15 à 25 ans.

En effet, sur une période aussi importante, de nombreux événements peuvent se produire tel que :

  • votre situation professionnelle : avant de contracter un prêt pour acheter un bien immobilier, il est essentiel de se poser les bonnes questions vis-à-vis de la solidité de votre situation professionnelle ;
  • les revenus de votre foyer : de la même manière, vous devez vous poser des bonnes questions concernant les revenus de votre foyer. Ceux-ci sont-ils amenés à évoluer à la hausse ?
  • l’agrandissement de votre famille : avoir envie de fonder une famille et un désir bien naturel au sein d’un couple. Toutefois, avec l’arrivée de bébé, vous aurez bien d’autres dépenses à penser, et ce pendant de très nombreuses années. Par ailleurs, votre maison sera-t-elle suffisamment spacieuse pour accueillir un nouveau venu ?
  • L’entretien de votre bien immobilier : si le financement de votre maison neuve est une chose, il ne faut pas oublier qu’après quelques années, vous aurez forcément des travaux d’entretien à effectuer. L’évolution de vos revenus vous permettra-t-elle de supporter cette charge financière supplémentaire ?

Article recommandé