6 conseils pour construire une maison pas chère dans le Var

maison construction var

La construction d’une maison est un moment important pour une famille. C’est un projet par lequel vous devenez propriétaires de votre logement, une construction dont vous pourrez disposer selon votre bon vouloir. Vous aurez également un bien d’une grande valeur à ajouter à votre patrimoine. Il peut s’avérer être très utile, notamment pour contracter un prêt plus facilement ou pour vos vieux jours.

Toutefois, avant de profiter de tous ces avantages, vous devez investir un capital important pour la construction de votre maison dans le Var. Heureusement, grâce à différentes astuces, vous pourrez découvrir comment réduire les coûts.

A lire en complément : Pourquoi confier son projet de construction à une entreprise ?

1. Contacter un constructeur du Var

Si vous voulez bénéficier des tarifs les plus intéressants pour la construction de votre maison dans le Var, alors vous devez confier ce projet à un constructeur exerçant sur place. Cela vous permettra également d’éviter d’éventuels frais de déplacement. N’hésitez pas à vous tourner vers des constructeurs de maison pas chère du Var comme ceux de Villadirect.fr : cela est généralement moins coûteux que de faire appel à un maître d’œuvre.

Vous pourrez avoir des conseils pour choisir le terrain le mieux situé et au tarif le plus abordable. Un constructeur vous fera également bénéficier de son réseau de partenaires et de prix sur les matériaux.

Lire également : Le store : Nouvel objet de décoration d’intérieur et d’extérieur

Vous aurez ensuite la garantie de pouvoir travailler avec des professionnels qui maitrisent à la perfection toutes les règles et les normes qui régissent la construction des habitations de ce département de la France. De cette manière, vous pourrez réduire certains coûts, sans pour autant faire des compromis sur la qualité du logement.

2. Vérifier le contrat de construction

Le contrat de construction est le document qui vous lie à votre constructeur. Lorsque vous avez à faire à des personnes de mauvaise foi, qui cherchent le moyen de vous escroquer, les termes de ce contrat peuvent être ambigus. Alors pour ne pas vous faire avoir et éviter tout risque, assurez-vous d’avoir un contrat suffisamment précis.

Lisez-le attentivement, pour savoir s’il est complet et s’il prend en compte tous les détails liés à la construction. C’est à cette condition que vous pourrez éviter les mauvaises surprises comme les faux frais qui s’ajoutent en plein milieu de l’exécution des travaux.

Toujours dans le but de couvrir vos arrières, nous vous conseillons d’insérer dans ce contrat, un plan de construction bien détaillé. C’est ce plan qui fera office de garantie pour vous donner gain de cause dans le cas où le constructeur voudrait changer les termes du contrat de manière unilatérale.

Les prix et les différents travaux à effectuer doivent être mentionnés, avec leur délai d’exécution. Pensez aussi à mentionner les pénalités à appliquer en cas de retard de livraison.

Souscrire un contrat CCMI avec votre constructeur varois peut représenter une bonne solution puisque davantage sécurisé.

3. Visiter le chantier

Faire régulièrement des visites sur le chantier, c’est le seul moyen dont vous disposez pour savoir exactement à quelle vitesse les travaux évoluent, et dans quelles conditions ils sont effectués. Vous pourrez également détecter rapidement les éventuelles erreurs et les corriger avant qu’il ne soit trop tard.

De cette manière, vous n’aurez pas à démolir une partie de la construction à la fin du chantier pour d’éventuelles corrections. Tout ceci représente des charges supplémentaires que vous pourrez éviter en visitant le chantier, tel qu’il est établi sur le calendrier défini avec votre constructeur.

4. Ne pas tout payer au début du chantier

Il est vivement déconseillé de tout payer à votre constructeur varois dès le début du chantier. Celui-ci n’aurait plus le même entrain au travail, et serait même tenté de déserter les lieux, à la recherche d’autres clients. En effet, puisqu’il n’attend plus rien de vous, seule sa conscience professionnelle pourrait l’inciter à réaliser les travaux dans les bons délais et à se montrer rigoureux envers ses artisans par rapport à la qualité des prestations.

C’est un pari trop risqué, raison pour laquelle il est conseillé de suivre le calendrier établi par la loi pour le règlement de votre constructeur :

  • 35% du montant doivent être versé lors de l’achèvement des travaux liés aux fondations
  • 70% du montant doivent être versé lors de la mise hors d’eau
  • 95% doivent être versés lors de l’achèvement du chantier

La totalité du montant dû doit être versé au moment de la livraison de votre maison.
Il faut noter d’ailleurs que si un constructeur réclame la totalité des fonds avant le démarrage des travaux, vous devez vous en méfier et trouver si possible une autre société.

5. Faire attention aux surcoûts pendant l’exécution des travaux

Il peut arriver que lors de la construction de la maison, le constructeur se rende compte qu’il est nécessaire d’ajouter d’autres travaux plus ou moins importants. Si cela se produit, vous êtes libre de donner ou non votre autorisation pour ces travaux. Il faudra néanmoins bien analyser la situation pour savoir si cela pourrait influencer la qualité du rendu final. Aussi, dans le cas où il s’agirait de travaux trop importants, pensez à faire refaire le contrat de construction.

6. Profiter des aides pour la construction

Il est possible avec les aides de l’Etat, de réduire de manière considérable, le coût de la construction de votre maison. Bien entendu, il existe plusieurs conditions à remplir pour être éligible à ces aides. Il faudra donc bien vous renseigner sur le sujet pour savoir dans quelle mesure vous pourrez en bénéficier.

Parmi ces aides, on retrouve par exemple le prêt à taux zéro. Il est accordé par la banque comme un prêt classique, à la différence que c’est l’Etat qui prend en charge le montant des intérêts à payer. Ainsi, vous n’aurez à rembourser que le capital emprunté. Ajoutée à cela, il est aussi possible de bénéficier d’une exonération fiscale accordée par l’Etat. Il peut s’agir de la suspension de la taxe foncière pendant 2 ans ou pendant une durée indéterminée en fonction de la situation du ou des propriétaires.

Pour les travailleurs, il est possible de demander une aide auprès de leur employeur. Celui-ci peut vous accorder un prêt d’une valeur plus ou moins importante, en fonction des clauses de votre contrat de travail.

Enfin, si votre maison respecte certaines conditions en ce qui concerne les économies d’énergie, vous avez de fortes chances de bénéficier de plusieurs subventions. Elles sont de montant variable et peuvent représenter une aide très appréciable pour quiconque s’engage dans un projet de construction de maison dans le Var.

Article recommandé