Source de conflit pour certains et havre de paix pour d’autres, les avis sur la copropriété sont bien partagés. Un tel paradoxe soulève plusieurs questions. La copropriété vaut-elle vraiment le coup ? Pour élucider cette question, voici quelques arguments.

Au fait, c’est quoi la copropriété ?

Lire également : 5 régions de France favorables pour un investissement dans l’immobilier

On parle de copropriété pour désigner les biens immobiliers dont la propriété est partagée. Ce partage peut se faire entre deux ou plusieurs personnes. L’ensemble de ces biens immobiliers est divisé en deux parties : la commune et la privative. Pour ce qui est de la partie commune, il s’agit là des parties de l’immeuble qui constituent une propriété commune aux copropriétaires. En ce qui concerne les parties privatives, comme l’indique si bien le nom, elles sont privées, c’est-à-dire réservées exclusivement à l’usage personnel de chaque copropriétaire : l’appartement d’un immeuble par exemple.

Les avantages et inconvénients de la copropriété

Avec ses assertions populaires, on a tendance à caricaturer la copropriété comme source de discorde. Bien qu’on ait raison sur ce point, elle présente aussi des avantages à ne pas négliger.

A lire en complément : Loi Pinel : où investir à Nantes en 2018 ?

Avec le syndic, finir le stress !

Quand il s’agit des tâches, on perçoit réellement l’utilité d’une copropriété. En effet, pour les tâches que vous ne pourriez ou ne voudriez pas faire, votre syndic s’en occupera : c’est l’une de ses principales obligations. Que ça soit pour un changement d’ampoule dans l’une de vos parties communes ou bien qu’il s’agisse d’enlever les ordures ménagères, la copropriété vous dispense de certaines tâches encombrantes. Par ailleurs, cela vous assure un gain de temps considérable.

C’est bien, mais l’addition est salée

La critique du montant des charges est fréquente. On voit souvent que le montant des charges de l’immeuble n’est pas en adéquation avec les prestations réalisées. Qu’il s’agisse de facture d’eau, des assurances, du chauffage ou du service des artisans pour des problèmes occasionnels ou fréquents, ce n’est vraiment pas facile de s’y retrouver. Une comparaison de vos frais à ceux d’autres immeubles vous montrera un grand écart sur les montants. Pour ce qui est des finances, la copropriété n’est pas une bonne idée.

La réglementation de la copropriété instaure un climat de paix

La réglementation vous permet de vivre en toute quiétude avec votre syndic. Il éclaircit les points d’ombre comme la destination de l’immeuble. Autrement dit, il détermine si l’immeuble est un lieu pour exercer une activité commerciale ou professionnelle. Une telle disposition vous évite de vivre certaines situations qui peuvent perturber votre quotidien : l’installation d’une école de chant dans votre voisinage par exemple. En mettant à l’écrit, vous pouvez gentiment rappeler à l’ordre un habitant qui s’écarte (la cour intérieure ne sera plus un box de stockage personnel).

Certes, mais elle demeure inaccessible

La loi l’a dit, le propriétaire et le locataire doivent disposer d’un exemplaire chacun du contrat de location pour avoir connaissance des règlements. Mais hélas ! pour la grande majorité des Français, ce n’est pas le cas. La méconnaissance du règlement peut engendrer des accrochages entre voisins.