Que faut-il faire pour investir dans l’immobilier ?

Que faut-il faire pour investir dans l’immobilier ?

Avant d’investir dans l’immobilier locatif, il faut prendre en compte plusieurs critères. Voici comment s’y prendre pour obtenir un bon rendement.

Choisir un statut fiscal et le type de bail

Le choix de la fiscalité aura un impact sur la rentabilité de votre placement locatif. Une location vide est moins lucrative qu’un appartement meublé. Si vos revenus annuels ne sont pas supérieurs à 15 000 € et que vous investissez dans une location nue, vous serez confrontés au régime micro-foncier et profiteriez d’une réduction de 30%. Ce type de location est prescrit au titre de revenus fonciers. Pour tout investisseur qui choisit le statut LMP, il sera soumis au régime des BIC et pourra ainsi profiter d’une réduction de 50% sur le loyer. Si vous choisissez le régime réel, vous aurez droit à des réductions de charges sur les revenus de la location. Penser également au type de bail est essentiel. Il prend en compte les éléments qui seront présents dans l’appartement, la durée de préavis et autres. Opter pour la location meublée vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Pour votre bien-être, découvrez nos programmes pour mieux investir.

A découvrir également : Quel est le bon moment pour investir dans des propriétés locatives ?

Choisir un bon emplacement et un meilleur logement

La localisation du bien dans tout investissement immobilier est d’une grande importance. Afin d’obtenir un meilleur rendement, il est recommandé d’investir dans une zone géographique où le coût du marché immobilier est fixe. Cibler les zones où la population se développe pour investir est également recommandé ; car les demandes en logement seront nombreuses. La proximité des universités et des écoles est aussi nécessaire pour déterminer l’emplacement de son bien immobilier. Concernant le choix du logement, cela dépend du type de locataire. Pour une famille nombreuse par exemple, un T4 ou T3 sera mieux approprié. Si vos cibles sont des jeunes, investissez dans un T2. Si votre budget n’est pas conséquent, n’hésitez pas à prendre un crédit à la banque.  

Evaluer la rentabilité de l’investissement et les frais annexes

Avant d’investir dans l’immobilier, vous devez évaluer votre investissement. Il faut prendre en compte les revenus locatifs que vous allez percevoir chaque mois ainsi que les différents frais annexes liés à l’acquisition du bien immobilier. Parmi ces derniers, on peut citer notamment les frais d’agence immobilière si vous avez fait appel à un professionnel pour trouver le bien adéquat. Il y a aussi les frais de notaire et ceux liés aux travaux éventuels qui doivent être pris en compte.

A lire également : Investir dans l’immobilier à Caen : les arguments qui dissipent tout doute

Pour évaluer la rentabilité de votre investissement, vous pouvez utiliser différentes méthodes telles que le rendement brut ou net. Le rendement brut correspond au rapport entre le montant des loyers annuels perçus et le prix du bien immobilier (frais inclus). Le rendement net prend quant à lui en compte tous les autres coûts associés tels que l’entretien, les charges et taxes…

Il peut aussi être intéressant de se pencher sur la plus-value immobilière potentielle : lorsque vous achetez un bien immobilier aujourd’hui, sa valeur pourrait augmenter considérablement dans quelques années grâce notamment à la variation des taux d’intérêt ou encore à une augmentation globale des prix sur le marché immobilier.

Vous devez rester réaliste et prudent lorsqu’on envisage ce type d’investissement car cela demande souvent beaucoup de temps et une gestion rigoureuse afin que tout se passe comme prévu sans mauvaise surprise financière, par exemple.

Avant tout investissement dans l’immobilier, vous devez bien réfléchir à l’emplacement et au type de logement que vous souhaitez acquérir, mais aussi évaluer la rentabilité potentielle de cette acquisition ainsi que les différents frais annexes pouvant être engendrés.

Trouver un financement adapté et gérer la gestion locative

Une fois que vous avez choisi l’emplacement et le type de logement que vous souhaitez acquérir, il faut travailler avec une agence immobilière spécialisée dans la gestion locative si vous n’avez pas l’intention de gérer personnellement votre bien immobilier. Cette option permettra de déléguer la recherche et la sélection des locataires ainsi que toutes les tâches administratives associées à cette activité (rédaction du bail, état des lieux…).

Si vous préférez gérer tout cela seul(e), il faut impérativement s’informer sur tous les droits et obligations liés à ce statut afin d’éviter toute mauvaise surprise financière : loyers impayés, retards de paiement…

Pour assurer une bonne gestion locative et fidéliser vos locataires, il faut être disponible pour répondre à leurs besoins, que ce soit pour une réparation urgente ou un simple questionnement sur le fonctionnement général du logement loué.

Investir dans l’immobilier peut être une excellente façon d’accroître ses revenus passifs, mais cela nécessite un engagement financier conséquent avec une forte exigence quant au suivi régulier des charges et éventuelles dépenses imprévues. C’est pourquoi avant tout investissement, une étude sérieuse et rigoureuse doit être entreprise pour garantir un retour sur investissement intéressant. Un projet d’investissement immobilier doit être mûrement réfléchi pour que les chances de réussite soient optimales.

Article recommandé