Les tendances du marché immobilier

Crédits non accordés, baisse des capacités d’emprunt, chute des rendements locatifs, etc. Plusieurs raisons expliquent la tendance actuelle constatée sur le marché de l’immobilier. En effet, tous ces paramètres agissent sur le marché et ceci dans le sens de le détériorer. Lisez cet article pour savoir davantage à propos des tendances du marché immobilier.

La crise du crédit

D’après une étude, l’inflation est passée à 5,2 % en 2023. En un temps record, les prix à la consommation sont passés du simple au double et la vie revient très chère aux Français. Ceux-ci sont désormais obligés de consacrer un budget conséquent à leurs dépenses au quotidien et cela impacte leur capacité d’endettement. Tout ceci présente sans doute des répercussions sur les moyens de financement des projets dans l’immobilier.

A lire en complément : Les principes de l’impôt sur la Fortune Immobilière

Voici comment comprendre l’impact de la cherté de la vie sur le marché immobilier en France en 2023. En effet, tous les citoyens sont obligés de déclarer leurs charges auprès des banques qui calculent le reste à vivre. Ce dernier est obtenu par la soustraction des charges à partir revenus. Les charges étant très élevées dorénavant, la capacité d’endettement est moindre et le montant accordé est bas.

Par ailleurs, la baisse de la capacité d’endettement n’est pas le seul effet négatif de l’inflation. En effet, les taux d’emprunt à l’État ont aussi reçu le coup et cela a touché le taux d’intérêt des crédits immobiliers. Ces derniers ont considérablement monté et cela constitue un obstacle aux investissements sur le marché de l’immobilier. Non seulement les bailleurs ne peuvent plus emprunter beaucoup d’argent, mais le taux d’intérêt est aussi très élevé.

A voir aussi : Tout savoir sur l'estimation d'une maison

La tendance des prix de l’immobilier en France en 2023

Tout d’abord, une augmentation a été annoncée sur les taux d’intérêt en janvier 2023. Cela doit sans doute contribuer à une inflation des prix sur le marché de l’immobilier. Néanmoins, les experts estiment que le rythme de cette croissance sera à titre modéré. Du coup, les prix devraient continuer de croître sur le marché français en 2023. La croissance sur ce marché est évaluée à environ 3 % dans tout le pays. Mais cela cache aussi une énorme disparité.

En outre, cette estimation ne concerne pas Paris. Cette ville de la France à un statut particulier et son marché est régie par des règles particulières. En d’autres termes, les prix de l’immobilier ici resteront en baisse comme en 2022. La probabilité est aussi très forte que ce prix connaisse une baisse considérable à Lille, Bordeaux, Nantes, etc. À paris, le prix de l’immobilier peut baisser jusqu’à un taux de 3 % et le prix du m² peut frôler les 10 000 euros.

La décélération des biens neufs

Par ailleurs, les conséquences de l’inflation s’étendent aussi sur le prix des matériaux de construction. En effet, l’énergie autrefois utilisée pour le transport de ces matériaux est devenue plus chère. Par exemple, le prix d’achat de l’acier dans les points de vente a grimpé de plus de 25 % depuis 2022 et cela risque de continuer en 2023. Cette hausse ne laisse pas indifférents le bois, l’aluminium, le béton et autres.

En conclusion, le marché de l’immobilier est vraiment pollué aujourd’hui par la cherté de la vie dans le monde. Les capacités d’emprunt ont considérablement chuté avec une augmentation du taux de crédit. Cela paralyse les bailleurs qui sont sur le point d’abandonner l’investissement dans les biens neufs.

Article recommandé