Quelles sont les tendances de l’immobilier pour 2022 ?

L’investissement dans l’immobilier est un projet à faire en toute connaissance de cause. Les experts ont déjà fait leur estimation en ce qui concerne l’évolution de l’immobilier pour 2022. Les présages sont plutôt bons dans leur ensemble. Cependant, il y a des détails qui doivent attirer l’attention des futurs acquéreurs.

Baisse du prix de l’immobilier parisien

A lire aussi : Le restaurant modulaire en container : une solution étonnante pour les restaurateurs

Contrairement à tous les ans, le prix de l’immobilier est actuellement plus accessible. Si avant 2020, le prix a connu une augmentation de l’ordre de 6% par an, ce n’est plus le cas depuis un an. Selon le site d’estimation Meilleurs Agents, de septembre 2020 à septembre 2021, les prix de l’immobilier parisien affichent une baisse de 1.5%. Mais les changements se font très vite, découvrez le blog immobilier Hosman pour découvrir les actualités importantes en matière d’immobilier.

Les semaines et mois à venir sont les meilleurs moments pour investir dans l’immobilier parisien. Il faut cependant noter que ces prix ne continueront pas dans leur baisse historique. Selon les estimations, ces prix augmenteront petit à petit ou se stabiliseront en 2022. Les tendances sont autres dans les autres régions de France.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un mandataire immobilier ?

L’immobilier dans les autres régions de France

Contrairement à Paris, le prix de l’immobilier a connu une croissance phénoménale dans les autres régions de France. En moyenne, cette hausse de l’immobilier est de 5% sur l’ensemble du territoire. C’est tout le contraire de ce qui aurait dû se passer. Néanmoins, cette hausse du prix de l’immobilier devrait connaître une stabilisation pour l’année 2022.

Le nombre de transactions immobilières a connu un nouveau record entre mai 2020 et mai 2022 depuis celui de l’année 2000. Selon les experts, cela s’explique par le taux de crédits immobiliers bas. La tendance à la hausse des prix de l’immobilier devrait alors continuer ou connaître un léger ralentissement. Si cette baisse a lieu, elle descendra la croissance du prix de l’immobilier entre 2 et 4%.

L’immobilier pourrait se stabiliser en 2022

Plusieurs indicateurs permettent aux experts de présager un peu moins d’engouement pour l’investissement immobilier en 2022. Bien que les taux d’emprunt ne soient pas prévus connaître de hausses importantes, l’accès au crédit sera plus sélectif. En Juin de cette année, le Haut conseil de stabilité financière HCSF avait annoncé des conditions d’accès au crédit immobilier plus contraignantes.

A compter du 1er janvier 2022, il sera interdit aux banques d’accorder des prêts immobiliers dont la durée de remboursement dépasse 25 ans. Par ailleurs, le taux d’effort d’un ménage prétendant à un crédit immobilier ne doit pas dépasser 35%. Moins de ménages auront ainsi assez de pouvoir d’achat pour devenir acquéreurs compte tenu du prix élevé de l’immobilier actuel.

Par ailleurs, la tendance des ménages à quitter les grandes villes au profit d’une vie moins urbaine semblerait se maintenir pour 2022. Il en est de même pour la préférence des acquéreurs pour les maisons par rapport aux appartements. Ces tendances auront comme effet de maintenir le prix de l’immobilier à un prix élevé sur l’ensemble de la France pour l’année à venir. Ce sont d’autant de points qu’il faut considérer afin de suivre de près les tendances à venir dans le cadre de l’immobilier.

Article recommandé