Comment calculer son assurance ?

Quand vous faites la demande d’un prêt immobilier auprès d’une banque, celle-ci aura besoin d’une garantie. La garantie sera assurée par l’assurance emprunteur ou l’assurance prêt. Le coût de cette assurance entre dans le calcul de vos mensualités. Il est judicieux de savoir comment est fait le calcul de cette assurance.

Deux différents calculs du taux de cotisations

 

A lire aussi : Pourquoi l'assurance habitation est-elle obligatoire ?

Avant toute chose, il faut noter que vous pouvez souscrire une assurance emprunteur auprès d’une banque ou auprès d’un établissement d’assurance. Peu importe, le coût de l’assurance joue toujours sur le coût total du prêt. Le mode d’application du taux d’assurance est différent selon qu’elle soit souscrite auprès de la banque créancière ou auprès d’un autre assureur.

En fonction du montant du capital emprunté

C’est ce type de calcul qui sera appliqué dans le cas où vous souscriviez à une assurance emprunteur auprès de la banque. Cela consiste en l’application d’un taux d’assurance fixe sur la totalité du montant de l’emprunt. Il est à noter que le taux d’assurance est différent du taux de crédit. Par contre, c’est également la banque qui fixe ce taux d’assurance. Pour savoir ce que vous devez payer comme assurance emprunteur chaque mois, la formule est :

Lire également : Se renseigner sur l'assurance pour votre prêt immobilier

  • Coût assurance = (Taux d’assurance x montant du prêt) /12

Un petit exemple pour illustrer :

Pour un prêt total de 100 000€ auquel est appliqué un taux d’assurance de 0.5% vous avez : (100 000€ x 0.5%) /12. Ce qui donne 41,66€ par mois.

En fonction du montant restant dû

C’est le calcul effectué si vous souscrivez l’assurance emprunter auprès d’un autre établissement ou à titre individuel par opposition au contrat de groupe des banques. Après le paiement de la première mensualité, le coût de l’assurance sur la mensualité suivante sera calculé par rapport au restant du montant dû.

Le calcul est à réitérer chaque mois, ce qui fait que le coût de l’assurance prêt doit baisser jusqu’à échéance du prêt. Le calcul du coût de ce type d’assurance est plus complexe, car il doit prendre en compte le taux de crédit (fixe ou variable), les montants des remboursements ainsi que le tableau d’amortissement annuel.

Les critères jouant sur le taux d’assurance

Certes, le taux d’assurance entre dans le calcul du coût de l’assurance. Mais ce taux est également défini par la banque ou l’assureur selon différents critères. Remarquez que l’âge du souscripteur ainsi que son état de santé au moment de la souscription sont des paramètres très importants évalués. En outre, la situation professionnelle entre également en considération dans le calcul de ce taux d’assurance.

En dehors des critères qui se rapportent de près ou de loin au profil de l’emprunteur, l’assureur prend également en compte l’ensemble des garanties que l’assurance doit inclure. Les différentes garanties courantes lors d’un prêt immobilier sont : les couvertures en cas de décès, la PTIA, l’IPT, etc.

En somme, il est particulièrement difficile de choisir une assurance emprunteur. Il vaut toujours mieux comparer les offres sur les simulateurs et les comparateurs. Mieux encore, il est plus judicieux d’opter pour l’accompagnement d’un courtier en assurance.

Article recommandé