Assurance habitation la banque postale : comment résilier votre contrat ?

assurance habitation de la banque postale

La souscription d’une assurance peut aboutir avec le temps par un désir de résiliation pour plusieurs raisons. Dans tous les cas, vouloir mettre fin à un tel contrat requiert un certain nombre de conditions et d’étapes à suivre. Si, dans le cas d’une assurance habitation de la banque postale, vous envisagez de résilier le contrat, voici la marche à suivre.

Envoyer une lettre en mode recommandée avec accusé de réception

Résilier son contrat assurance habitation de la Banque Postale se fait via l’envoi d’une lettre recommandée faisant mention de cela avec accusé de réception. Concernant l’envoi de la lettre, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs moyens. Soit, vous le faites vous-même, soit vous passez par des organismes qui fournissent le service.

A lire également : Comment mettre fin à un crédit renouvelable ?

Dans les faits, il existe un certain nombre de plateformes d’envoi de lettres de résiliations en ligne qui vous permettent de gagner du temps. Cette option est également un moyen de vous assurer que la lettre a été reçue par la banque.

Attendre l’échéance du contrat en cours

Si vous envisagez de résilier le contrat d’assurance en cours, vous êtes tenu d’attendre la fin du contrat en cours avant d’entreprendre une telle démarche. Dans les faits, la loi Chatel impose à la banque postale l’obligation de vous envoyer un avis d’échéance. Dans celui-ci, l’assureur doit vous tenir informer si vous désirez ou non résilier le contrat en cours.

A lire aussi : Assurance habitation : quelles sont les garanties indispensables ?

Il convient de noter que cet avis vous est parvenu 15 jours avant la fin dudit contrat. Si votre souhait est donc de mettre fin à celui-ci, il demeure utile d’y répondre avant la date d’échéance. Si vous n’avez pas pu répondre à l’avis avant la fin du contrat en cours, vous pouvez subir des pénalités. Vous pouvez toutefois amorcer les démarches de résiliation au cas où aucune lettre d’échéance ne vous est parvenue 15 jours avant la fin du contrat.

Entamer le processus de résiliation 1 mois après la première année

assurance habitation de la banque postale

Avec la loi Hamon, les conditions et modalités de résiliation de l’assurance de la Banque Postale sont fixées. Il n’est de ce fait pas permis de procéder à cela à n’importe quel moment.

Vous ne pouvez pas, par exemple, décider de vous désolidariser du contrat pendant la première année. Cependant, à l’échéance de celle-ci, vous avez 1 mois de préavis pour entreprendre de le faire.

Il vous suffit d’envoyer une lettre en recommandé avec ou sans motif particulier à la Banque Postale suivi d’un accusé de réception. Vous attendez après cela la réponse de l’organisme.

Avancer un motif légitime pour la résiliation

Le principe du motif légitime permet de procéder à la résiliation de l’assurance habitation de la banque postale à n’importe quel moment. Avec ce concept, vous avez la possibilité de mettre fin au contrat même pendant la première année de celui-ci.

Ainsi, le cas de déménagement représente un motif légitime pour résilier une assurance habitation de la Banque Postale. Vous êtes tenue, pour cela, de le faire savoir à l’assureur 3 mois après avoir changé de domicile.

Par ailleurs, pour un événement non garanti survenu sur le domicile, celui-ci peut être déclaré perte totale. Si selon les circonstances le motif demeure valable, alors la Banque Postale peut procéder à la résiliation du contrat en cours.

Aussi, le changement de situation matrimoniale, de profession ou le départ à la retraite peuvent être des motifs légitimes pour résilier le contrat.

D’autres situations pouvant conduire à la résiliation

Pour des raisons quelconques, il se peut que la Banque Postale procède à une augmentation de la cotisation. Dans ce cas de figure, vous avez la possibilité de résilier le contrat d’assurance hors échéance si cela ne vous convient pas.

Par ailleurs, la banque peut procéder à une diminution des risques préalablement mentionnés dans le contrat. Dans ces conditions, vous pouvez demander en parallèle une réduction de la cotisation.

En cas de refus de celle-ci, vous pouvez entamer la résiliation en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. Il convient de savoir que le contrat s’arrête 30 jours après avoir envoyé votre lettre.

Article recommandé