Un contrat d’assurance-vie qui contient de la pierre ?

Un contrat d'assurance-vie qui contient de la pierre

L’assurance vie à une grande notoriété auprès des Français. De plus en plus de personnes parmi eux choisissent de souscrire à ce type de contrat pour faire fructifier leurs épargnes, se constituer un complément de revenu ou encore préparer leur succession.

Mais en raison de la baisse du rendement des fonds en euros, cette souscription se doit d’être accompagnée d’un investissement en pierre pour être rentable. Néanmoins, beaucoup de personnes ignorent véritablement ce que cela signifie et même comment y acquérir des parts. Explication dans cet article.

A lire également : Acheter un appartement dans un immeuble neuf dans les Yvelines

Qu’est-ce que la pierre dans une assurance vie ?

La « Pierre Papier » ou tout simplement la pierre comme certains l’appellent, est un terme couramment employé pour désigner un placement permettant d’investir dans l’immobilier sans avoir à acquérir directement un bien. Cette action s’effectue par le biais d’une société civile de placement immobilier (SCPI).

Concrètement, la pierre permet à n’importe quel individu d’investir s’il le souhaite, dans l’immobilier sans pour autant s’occuper de la gestion locative lequel est assuré par les professionnels de la SCPI. Dans un tel partenariat, les investisseurs sont protégés par les réglementations européenne et française, ce qui accroît d’ailleurs la crédibilité de ce projet.

A découvrir également : Immobilier d'entreprise en Ille-et-Vilaine : la location comme alternative intéressante

L’acquisition des parts d’une SCPI se fait généralement auprès d’une institution financière telle une banque, mais il peut également s’agir d’un achat en direct ou via un contrat d’assurance vie.

La SCPI dans une assurance-vie comporte particulièrement de nombreux avantages pour l’investisseur. Par exemple, si le rendement de son assurance vie est trop faible, en choisissant d’investir dans une SCPI, il se protège financièrement et surtout contre l’inflation.

En effet, le rendement d’une société civile de placement immobilier est supérieur à l’inflation et cela s’ajoute au fait que l’immobilier soit un secteur d’investissement très sensible à l’inflation. Au vu de son importance, il convient d’étudier avec minutie le profil d’une SCPI avant d’y investir. Vous pouvez faire appel à un professionnel spécialisé pour vous accompagner dans cette démarche. Celui-ci vous fournira des informations et des conseils nécessaires pour optimiser au mieux votre investissement et en tirer profil sur le long terme.

Quels avantages des SCPI dans une assurance vie ?

Il existe plusieurs bonnes raisons qui peuvent vous motiver à investir dans une SCPI auprès d’une compagnie d’assurance.

Fiscalité avantageuse

En plus des versements réguliers d’intérêt dont vous bénéficiez en investissant dans une SCPI, vous profitez également d’une fiscalité on ne peut plus avantageuse. D’abord faut-il noter que le contrat d’assurance seul offre déjà un cadre fiscal allégé.

En effet, pendant toute la durée du contrat, les intérêts perçus via cette assurance ne sont pas imposés. Il en est de même lorsque le souscripteur n’effectue pas de rachat sur son contrat. Ce n’est que dans le cas contraire, lorsque l’investisseur effectue un rachat total ou même partiel qu’il est taxé. Et même dans cette situation seule la part de l’intérêt rachetée sera imposée.

La fiscalité attribuée à l’investisseur dépendra alors de la durée de possession du contrat. Celui-ci peut être soumis à l’impôt sur le revenu ou faire l’objet d’un prélèvement forfaitaire libératoire. Par ailleurs, quel que soit le mode d’imposition choisi par le souscripteur, il ne peut échapper aux prélèvements sociaux.

Notez qu’en cas d’acquisition de parts dans une SCPI en direct, la fiscalité appliquée est plus importante. En effet, les revenus provenant de cet investissement sont soumis en plus des prélèvements sociaux, au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

contrat d'assurance-vie qui contient de la pierre

Réduction du prix d’acquisition des parts

En investissant dans une SCPI via un contrat d’assurance vie, vous pouvez bénéficier d’une réduction de la côte du prix d’achat octroyé par l’assureur. Grâce à un tel mécanisme, le prix de votre part sera moins important que dans le cadre d’un investissement en direct. Ce qui peut assurément vous permettre d’acquérir plus de parts et donc d’augmenter le montant de vos intérêts.

Rapidité du profit

En investissant dans une SCPI, vous ne percevez pas tout de suite les loyers. Il existe en fait une échéance entre la date de souscription et la date du premier versement des intérêts. Ce laps est appelé délai de jouissance. Lequel est déterminé par la société par la société de gestion. Il peut s’agir d’une échéance d’un trimestre ou d’un semestre.

En choisissant d’acheter vos parts via une assurance vie, vous attendrez également un délai avant de percevoir les loyers, cependant dans ce cas précis, celui-ci est déterminé non pas par l’entreprise de gestion, mais par la compagnie d’assurance.

Celle-ci peut donc écourter votre attente selon la politique qu’elle applique. Ce qui vous permettrait de toucher vos intérêts plus rapidement qu’un autre investisseur ayant acquis ses parts en direct au même moment que, ou même juste avant vous.

Pas de minimum de part à acquérir

Investir dans une SCPI en direct peut être parfois contraignant. La société de gestion peut selon ses standards, vous imposez un minimum de part à acquérir sans quoi vous ne pourriez procéder à l’investissement.

Bien qu’une telle situation puisse présenter des avantages sur certains points, elle vous pénalise particulièrement du moment où vous ne pourriez accroitre vos capacités d’investissement dans l’immédiat. Dans une telle situation, il est même possible que vous dépensiez votre argent à d’autres fins moins utiles.

Or, l’investissement dans une SCPI auprès d’une compagnie d’assurance vie n’impose pas toutes ses contraintes. La procédure est généralement simple et aucune partition minimum n’est demandée. Vous achetez vos parts selon les moyens dont vous disposez. Votre quote-part sera alors définie à partir du montant de votre investissement.

Quel contrat d’assurance-vie choisir ?

Tout d’abord, il est important de noter que toutes les compagnies d’assurance ne proposent pas des contrats pouvant inclure un investissement en SCPI. Mais celles qui le font ne sont pas toutes accessibles. Ou plutôt éligible doit-on dire.

Certains proposent des offres plus intéressantes que d’autres en plus du fait qu’elles n’imposent pas plus de contraintes aux souscripteurs. Dès lors, il convient de prendre en compte quelques facteurs pour faire le meilleur choix possible parmi la panoplie d’option disponible.

Entre autres facteurs à considérer, on note principalement l’offre. Tandis que certaines compagnies ne laissent la possibilité aux acquéreurs d’investir que la moitié de leur part en SCPI de rendement, d’autres offrent la possibilité d’en investir la totalité des parts.

Par ailleurs, vous pouvez également avoir la possibilité auprès de certaines compagnies de réinvestir en parts de la même SCPI en fonds euros ou un autre support en unité de compte.

Pour trancher entre toutes ses offres, vous devez prendre en compte vos besoins, mais aussi et surtout vos moyens. D’autres critères peuvent également entrer en jeu selon votre profil et vos motivations.

Article recommandé