Qu’est-ce qu’un rentier immobilier ?

Qu'est-ce qu'un rentier immobilier ?

Un rentier immobilier est une personne ne travaillant pas vraiment, et qui n’a pas de profession fixe. Un rentier est une personne ayant effectué un ou des investissements, en l’occurrence ici, dans l’immobilier, et qui s’occupe uniquement de gérer ces derniers. Le rentier dans l’immobilier s’occupe uniquement de gérer ses différents biens, ses différentes actions. La définition même de rente est la suivante : revenu périodique tiré d’un bien, d’un capital. C’est là une donnée importante pour comprendre la particularité d’être rentier, il faut que les revenus de ces derniers soient stables et réguliers.

Un projet à long terme

Il est d’abord intéressant de rappeler qu’être rentier n’est pas un métier en soi. Ainsi, de nos jours, beaucoup de personnes aspirent à l’être, en écoutant des « experts » pour leur dire comment faire. Pour beaucoup de personnes actuellement rentières dans l’immobilier, cela n’a pas été un choix de base, mais plutôt c’en est devenu un au fil des années ! En effet, être rentier fonctionne à long terme, et à moins d’avoir une énorme somme pour investir rapidement, vos investissements ne seront fructueux que dans quelques années. On estime qu’il faut au moins dix bonnes années de réussite immobilière pour réellement pouvoir vivre de ses investissements, et ainsi devenir rentier.

A découvrir également : Quelles astuces pour réussir le choix d’une agence immobilière en Bretagne ?

Si vous souhaitez devenir rentier immobilier, il faut mettre quelque peu cette idée de côté. Pas abandonner l’idée de le devenir un jour, mais se concentrer sur son travail et ses projets actuels, afin d’accumuler un certain patrimoine qui vous servira plus tard. Il est possible également de réaliser un crédit bancaire en empruntant un certain montant auprès d’une banque. Différents facteurs seront alors pris en compte par le banquier, afin d’estimer s’il est avantageux d’accorder le prêt.

Être rentier immobilier : un mode de vie particulier

Vivre sur une rente immobilière peut également être un mode de vie qui ne plaira pas à tout le monde. Il est vrai que dit comme ça, cela peut paraître fou, cependant beaucoup de personnes, que ce soit des rentiers ou non, se lassent, ou du moins n’arrivent pas à adopter un train de vie sans travail. Si beaucoup de gens critiquent la vie routinière et monotone que peut offrir parfois le cadre du travail, ne pas travailler offre certainement plus de liberté, mais également une certaine routine, et parfois même, une certaine paresse.

A lire en complément : Quel est l'investissement immobilier le plus rentable ?

Cependant, si vous êtes capables d’être très autonome, vous pourrez développer plein d’autres projets, en plus d’être rentable. Un investissement est en réalité un effort financier où vous prenez certains risques. Il est donc normal, que si ce dernier fonctionne, vous en profitiez pleinement. Il est également important de réaliser un investissement durable, en plaçant son argent dans un bien immobilier sûr, sans problème ou dommages flagrants.

Les particularités d’être rentier dans l’immobilier

Il est possible de devenir rentier dans de nombreux domaines, comme dans des actions boursières, de la crypto monnaie. Mais, être rentier, grâce à un investissement, possède quelques particularités. Tout d’abord, il ne faut pas confondre un rentier dans l’immobilier, avec un marchand de biens. Ce dernier va acheter des biens immobiliers pour pouvoir ensuite les revendre à un prix plus haut, et ainsi faire du bénéfice. Le rentier, lui, a réalisé un investissement, qui, d’une manière ou d’une autre, lui rapporte assez d’argent de manière régulière, pour qu’il n’ait plus à travailler.

Pour devenir rentier immobilier, il existe plusieurs méthodes. La plus populaire est assurément de passer par le locatif. Posséder un ou plusieurs biens immobiliers, afin d’ensuite les louer à des particuliers, peut-être une très bonne manière de devenir rentier. Cependant, il sera difficile de le devenir en ne possédant qu’un seul bien. On estime que pour devenir réellement autosuffisant financièrement, il faut que vos revenus dépassent les deux mille cinq cents euros mensuels si vous êtes seul. Même au vu des prix parfois très chers de location dans certaines régions, il faut louer plusieurs biens pour arriver à cette somme. Vos revenus locatifs ne doivent pas compter dans l’argent que vous investissez plus tard dans votre bien en location.

Article recommandé